Le véganisme


Être végan signifie manger des aliments d’origine végétale. Autrement dit un végan ne mange aucun produit d’origine animal, ni aucun produit qui implique un animal durant le processus de production. Cela va de la viande au poisson, des produits laitiers aux œufs, en passant par le miel.

Mais le véganisme va au-delà de notre alimentation. C’est un mode de vie, une philosophie qui vise à protéger les animaux.
Un végan ne porte donc pas de vêtements contenant des matières animales.

Les bienfaits du véganisme comportent trois principales dimensions : l’environnement, la protection animale et les bienfaits nutritionnels.

1 – La protection environnementale

Concernant l’environnement, il faut savoir que le véganisme permet de lutter contre le réchauffement climatique.
L’élevage est responsable de près de 15 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Par exemple, la production d’un kilo de bœuf émet près de 300 kg de dioxyde de carbone. Cela s’explique par les engrais ainsi que la mécanisation de l’agriculture. Le bétail est également responsable de près de 20 % des émissions de méthane.

De plus, l’agriculture intensive utilise énormément d’eau. Produire un kilo de bœuf utilise 15 000 litres d’eau. Pour comparer avec un kilo de soja, ce dernier utilise seulement 2 000 litres d’eau alors que produire un kilo de fruits et légumes nécessitent entre 500 et 1 000 litres d’eau. L’écart est considérable et l’eau est une ressource qui se fait de plus en plus rare.
Concernant la qualité de l’eau, il faut savoir que la production de viande utilise beaucoup d’engrais et de pesticides qui dégradent aussi progressivement la qualité de l’eau et tout particulièrement l’eau douce.

Enfin, rappelons que la demande de viande est croissante à l’échelle globale. De plus en plus d’espaces sont aménagés afin de laisser place à la production agricole et au bétail. Pour cela, ce sont les forêts qui sont sacrifiées, notamment en Amérique du Sud dans la forêt d’Amazonie.
À noter que l’élevage bovin est responsable de près de 80 % de la destruction de la forêt amazonienne. La planète est donc dégradée par la production de viande et se tourner vers une alimentation végétalienne permet de préserver notre environnement ainsi que toutes les ressources dont nous aurons besoin pour le futur.

2 – La question de la vie animale

Concernant la question des animaux, la grande industrie place les animaux dans des abattoirs et dans des zones d’élevage intensif où les conditions de vie sont très difficiles.

Presque tous les animaux qui vivent dans ces élevages vivent en cage, dans des espaces avec de la lumière artificielle, des hangars immenses, souvent insalubres et peu ventilés.

Le transport est également très éprouvant pour beaucoup d’animaux, que ce soit les porcs, les vaches ou les boeufs dans la mesure où le bien-être animal n’est pas la motivation première.
Beaucoup de vidéos illustrent ce fait, dont les vidéos de plusieurs grandes associations que l’on trouve sur Internet.

 C’est pourquoi consommer uniquement des produits d’origine végétale permet de soutenir le bien-être des animaux qui sont une partie intégrante de la vie sur Terre.

3 – Devenir végan pour être en bonne santé

Concernant la troisième dimension, à savoir les bienfaits nutritionnels, une grande consommation de viande et de produits laitiers signifier consommer beaucoup de gras saturés, ce qui accroît le risque de plusieurs maladies dont les cancers et les maladies cardio-vasculaires.
Les aliments d’origine végétale permettent ainsi de réduire considérablement le risque de voir apparaître une de ces maladies.

Une très grande majorité des aliments d’origine végétale contiennent beaucoup de fibres, qui permettent une meilleure régulation du transit intestinal. Notre organisme peut ainsi se nettoyer plus facilement, et cela peut tout particulièrement aider à perdre du poids. C’est le cas notamment des légumineuses, des fruits à coque ou encore des flocons d’avoine.

De manière générale, il faut savoir que tous les nutriments et vitamines dont notre organisme a besoin se trouvent dans l’alimentation végétalienne. On parle souvent de carences si l’on arrête de manger de la viande ou du poisson, mais beaucoup de nutriments sont très présents dans les végétaux. C’est notamment le cas des protéines végétales qui se trouvent dans beaucoup d’aliments, à commencer par les substituts à la viande comme le tofu ou le tempeh.

La question essentielle à se poser si l’on est végan est la question de la vitamine B12 que l’on trouve dans les aliments d’origine animale, notamment la viande et le poisson, et qu’il est donc conseillé de prendre sous forme de supplément pour les végans.

En conclusion, le véganisme présente beaucoup de bienfaits, que ce soit sur notre environnement ou sur notre santé. Il est conseillé de bien se renseigner si vous souhaitez le devenir.
Mais c’est un changement auquel je vous encourage et qui pourrait améliorer radicalement l’état de notre planète à long terme !

Quentin de Merci Végan

Étiquettes : , ,

Commentaires et réponses

Laisser un commentaire